Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

 

Robbie Williams - Swing when you're winning.

Capitol / EMI - Chanson internationale.

Robbie Williams

  1. I will talk and Hollywood will listen
  2. Mack the knife
  3. Somethin' stupid (avec Nicole Kidman)
  4. Do nothing till you hear from me
  5. It was a very good year (avec Franck Sinatra)
  6. Straighten up and fly right
  7. Well, did you Evah ?
  8. Mr. Bojangles
  9. One for my baby
  10. Things (avec Jane Horrocks)
  11. Ain't that a kick in the head
  12. ...

Quelle carrière pour quelqu'un qui a un peu plus de 25 ans et qui a débuté dans le premier boys band : Take That !

Après avoir été viré manu militari par ses anciens collègues pour comportement outrancier et incompatible avec leur pubère public (usage & consommation excessive d'alcool et de substances illicites), on ne donnait pas cher de sa recovery. Take That splitta quelques mois plus tard et Robbie - désintoxiqué - redémarre une nouvelle carrière. Que sont devenus les autres ?

Et de découvrir un homme avec un timbre de voix impeccable, un tube multi-platiné Angel et c'était reparti. En 2000, il nous gratifie d'un album Sing when you're winning qui secoue la perfide Albion, le continent ainsi que le pays de l'oncle Sam.

Les méga-concerts qu'il donne sont tous sold out, le talent de Robbie s'affirme de plus en plus et le " métier " le prend très au sérieux. Bien leur en a pris.

Avec Swing when you're winning , c'est à ses idoles des années 40 & 50 qu'il rend hommage : à savoir le Rat-pack - Sammy Davis Jr, Dean Martin & Frank Sinatra. Il nous gratifie de leurs plus grands succès : Mack the knife, Wonderful year (qu'il chante en duo avec ol'blue eyes), Mr Bojangles avec une pertinence, des arrangements et une voix à en faire pâlir plus d'un. Cerise sur le gâteau : Somethin' stupid en duo avec Mme Nicole Kidman (que chantait le grand Frank & sa fille) en fera pâlir plus d'un. Quel talent ! ! Indispensable.

Le 10 octobre 2001, il donna un concert unique au Royal Albert Hall afin de promouvoir la sortie de cet album : Grand Orchestre, girls et tout le tralala. Inutile de vous dire que devant un public complètement chaviré il exécute pendant plus d'une et demie un tour de chant percutant et plein d'émotion (les larmes lui viennent aux yeux à la fin du concert). Robbie at the Royal fait l'objet d'un DVD dont il conviendra de faire l'acquisition.

En savoir plus sur Robbie Williams.

 


Retour au Sommaire - Menu
Copyright 2002 ZICLINE Contactez-Nous