Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Dezoriental - Terra Incognita.

Dreyfus / Sony - Chanson World.

Dezoriental

  1. Négresse
  2. Femmes de Kaboul
  3. Aung San Suu "Queen"
  4. Jazz haïr
  5. Les femmes ne meurent pas …
  6. Vesoul
  7. Maïmouna
  8. Zina
  9. Soumelia
  10. Leïla
  11. Unbelievable truth
  12. Moujawar
  13. Terra incognita

Comme sur leur premier album, on retrouve leur goût du métissage, mélange indicible de toutes leurs influences; ainsi est né leur identité. Ils ont aussi gardé leur formule instrumentale originale, guitare, oud, accordéon, batterie, percussion et tuba. Mais le groupe a évolué, effectué un parcours scénique imposant qui les a conduit sans discernement des Francofolies de La Rochelle aux festivals de jazz de Vienne, de Montréal ou Montreux.

Et ce deuxième album nous entraîne vers une Terre inconnue où la féminité tient la une. Les mots, mis plus en avant que sur leur précédent enregistrement, tournent tous autour de la condition de la femme. Qu'elle soit connue comme sur Aung san suu "Queen", hommage à la révolutionnaire birmane, ou qu'elle soit anonyme comme dans Zina, Leïla ou Maïmouna, les textes dénoncent avec une belle sensibilité l'oppression et les injustices dont elles sont victimes.

Hymne à la paix, hommage soutenu ou chronique sociale, les chansons sont portées par le chant d'Abdel Waeb Sefsaf. La voix a gagné en présence et en densité, entre rap désinvolte et chant traditionnel pakistanais sur Jazz haïr, elle se transforme en gouaille parisienne sur Zina et le chanteur passe sans encombre du français à l'arabe ou à l'anglais.

Chaque titre laisse aussi des plages musicales qui permettent à chacun des musiciens de s'exprimer, Jean-Luc Frappa à l'accordéon ou à l'harmonium sur les titres à l'influence pakistanaise, Aloua Idir aux guitares et à l'oud. Et histoire de désorienter un peu plus l'auditeur, le groupe reprend le célèbre Vesoul de Jacques Brel sur une tournante aux relents électro.

Une nouvelle fois la réussite est au rendez vous de ce groupe qu'il faut aussi découvrir sur scène. Et si nous étions tous des nègres blancs ?

En savoir plus sur Dezoriental.

 


Copyright 2003 ZICLINE