Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Brad Mehldau - Anything goes.

Warner Jazz France - Jazz.

Brad Mehldau - Anything goes

  1. Get happy
  2. Dreamsville
  3. Anything goes
  4. Tres palabras
  5. Skippy
  6. Nearness of you
  7. Still crazy after all these years
  8. Everything in it's right place
  9. Smile
  10. I've grown accustomed to your face

Deux ans après le très bon et surprenant Largo et une belle participation à la bande originale du film d'Yvan Attal Ma femme est une actrice, Brad Mehldau signe avec Anything goes son grand retour discographique.

Enregistrée en quelques heures en septembre 2002 cette session révèle un musicien génial dans un contexte qu'il apprécie beaucoup, à savoir l'improvisation.

Entouré de ses fidèles et dévoués accompagnateurs que sont Larry Grenadier à la contrebasse et Jorge Rossy à la batterie, le pianiste virtuose américain revient donc ici à la formule qui a fait sa gloire : le trio. Ont également été associés à ce nouveau projet : Matt Pierson pour la production et James Farber pour l'enregistrement.

Ensembles ils revisitent une dizaine de standards issus de la musique populaire américaine (Nearness of you, I've grown accustomed to your face, ...), du jazz (Anything goes, Skippy ...) ou du rock (Still crazy after all these years, Everything in it's right place ...).

On appréciera les relectures des thèmes signés Henry Mancini, Cole Porter (d'où est tiré le titre de l'album), Thelonious Monk, Hoagy Carmichael ... mais aussi Osvaldo Forres, Charlie Chaplin, Paul Simon et Radiohead dont Brad Mehldau ne cache pas son indéfectible (et justifiée) admiration.

Les cinq épisodes précédents en trio (The Art of the Trio I, II, III, IV,et V) furent des enchantements. Bien qu'aussi réussi qu'il puisse l'être Anything goes n'est pourtant pas du même calibre. Un enjeu différent, le choix du répertoire et les conditions d'enregistrement amènent le trio à s'accaparer les thèmes avec pudeur et sensibilité mais d'une façon peut-être plus intimiste qu'à l'accoutumé. Une sorte de discrétion rend alors la musique méditative et douce ...

 


Copyright 2004 ZICLINE