Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Boy Sets Fire - Tomorrow comes today.

Epic / Sony - Rock Metal.

Boy Sets Fire

  1. Eviction article
  2. Last year's nest
  3. Full color guilt
  4. Bathory's sainthood
  5. Dying on principle
  6. Handful of redemption
  7. Release the dogs
  8. Foundations to burn
  9. Management vs labor
  10. High wire escape artist
  11. White wedding dress
  12. On in five

Après avoir sorti pas moins de quatre albums, dont les très bons The day the sun went out (1997) et After the eulogy (2000), Boy Sets Fire nous revient avec un petit nouveau, Tomorrow comes today, qui s'impose comme le cinquième élément d'une discographie déjà bien fournie !

Dès la première écoute, on ressent la violence et la précision du son d'une efficacité incroyable. On se dit : " Mince ! C'est vraiment bon ". Pourtant, quand on regarde bien, on sent que Boy Sets Fire tourne en rond, et n'arrive pas à sortir d'un cercle dans lequel il s'est enfermé tout seul, le temps d'un album, ce qui n'était pas de mise dans les anciens.

Parmi les 13 chansons quelques unes, dont Last year's next, Full Color Guilt, Bathory's sainthood, Dying on principle, Release the dogs ou encore White wedding dress, sont vraiment emballantes, et c'est le moins que l'on puisse dire : tout est réuni dans ces titres pour faire de vrais tubes. D'où vient le problème, alors ? Du manque incroyable d'originalité : Tomorrow comes today se rapproche inexorablement de la scène métal-punky pour ados actuelle, et si certains seront ravis de se dire " ouais, c'est super, un nouveau groupe de néo ", d'autres se rongeront les ongles en attendant un album qui sorte du lot.

Alors que les fans de la première heure seront en majorité déçus (c'était mieux avant, diront-ils), Tomorrow comes today peut s'avérer être une bonne entrée en matière pour les novices, qui devraient se précipiter rapidement sur le reste de la discographie de Boy Sets Fire. On leur souhaite !

 


Copyright 2003 ZICLINE