Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Stephan Eicher - Taxi Europa.

Virgin - Rock.

Stephan Eicher

  1. On nous a donné
  2. Douleur diffuse
  3. Cendrillon après minuit
  4. Tant et tant
  5. Taxi Europa
  6. Si on s'y mettait
  7. Kreis
  8. Swim to America
  9. La voisine
  10. Avec toi
  11. Rien n'est si bon
  12. ...

Retour gagnant du Suisse avec un album on ne peut plus rock. Laissant pour quelques temps les ambiances intimistes et lyriques de Louanges au placard, Stephan Eicher rassemble toutes ses forces pour livrer un Taxi Europa qui roule à un train d’enfer.

On nous a donné, premier single de ce nouvel opus catapulte les anciennes résolutions du chanteur sur le bas côté, apparemment selon ses dires, il ne pensait pas rester rocker toute sa carrière, mais après des détours aux quatre coins du monde, deux albums au succès limité, un best-of inventif et foisonnant, il retraverse nos contrées avec 13 chansons très fortes dont la spontanéité transpire de tous ses pores.

Du Havre à Bern, de Carcassonne à Lugano, les textes toujours aussi incisifs de monsieur Djian, la musique internationale de l’helvète et les co-productions de Pierre Jaconelli (Obispo, Zazie…), Benjamin Biolay et Reyn trouveront à coup sûr le cœur d’un public qui le sait à présent de retour.

Le sifflement de Micheline Dax sur Avec toi remplace les oiseaux de l’hôtel de la cité pour écraser un mur du son extraordinaire. Ce peu d’amour, dernière chanson enlevée de Louanges, vient de trouver des petites sœurs explosives aux doux noms de Douleur diffuse, Cendrillon après minuit et Kreiss.

Avec quelques rides en plus, un mélange électronique du début (Chansons bleus, I tell this night), un rock frénétique du milieu (Engelberg, Carcassonne) et des chansons tendres pour ce qui venait de ses productions récentes (1000 Vies, Voir un Ami Pleurer), ces 13 nouveaux titres s’accrochent au bitume et dans les têtes, très facilement, à donner la chair de poule aux plus austères des critiques.

Eicher ne serait pas Eicher s’il ne mettait pas à un moment donné la pédale douce et ralentissait son tempo frénétique, c’est le cas sur Tant & tant, Si on s’y mettait, reprise d’une chanson canadienne, ou encore Swim to America, la seule chanson écrite par Eicher, pour Eicher en rythmique lo-fi qui laisse passer une voix toujours aussi impeccable et sensible.

Un petit chef d’œuvre à l’état pur. Brut de décoffrage et prêt à décoiffer les taxis européens. Vivement les concerts qui pourront comprimer le public sur leurs sièges. Accrochez votre ceinture !

 


Copyright 2003 ZICLINE