Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Yann Tiersen - Good bye Lenin.

Labels / Virgin - BOF.

Yann Tiersen

  1. Summer 78
  2. Preparations for the last TV fake
  3. Mother's journey
  4. Good bye Lenin
  5. Father and mother
  6. Lara's castle
  7. Childhood
  8. The deutsch mark is coming
  9. Childhood 2
  10. Letters
  11. Mother will die
  12. ...

Le fantastique compositeur de la très remarquée bande originale d'Amélie Poulain refait des siennes ! Cette fois on quitte Paris pour franchir le Rhin, et se retrouver à Berlin dans les années 1980. A intrigues et ambiances différentes, musiques différentes. Plus névrosée que jamais, la musique de Yann Tiersen prend une toute autre dimension avec ce Good Bye Lenin, véritable carton en France et en Europe.

Si le sujet est différent, on retrouve toujours la même émotion avec une musique qui sait être parfois très douce, mélodieuse, à base de piano éphémère, très légère, ou parfois beaucoup plus croquante, plus gutturals, des violons plus prononcés, et des notes de piano frappées, qui en ce sens excerbe la thématique communiste de ce film, avec toujours cette saveur et ce doigté qui font les qualités de Tiersen.

Bien sûr, il est difficile de décomposer cette bande originale, en titres plus ou moins intéressants. Néanmoins, certaines compositions, comme la magnifique ouverture Summer 78, ou certains interludes, comme le jouissif et wagnerien : The deutsch mark is coming, nous prennent aux tripes. Mais, comme tout le travail de Tiersen en général, cette bande originale est un fruit régulier, qui se complète de titre en titre. Tout l'intérêt réside dans le fait que ce n'est pas le film qui est au service de la musique, mais bien la musique qui s'applique au rendu visuel, ce qui fait à la fois la force de la bande originale et celle du film.

Le succès de Good Bye Lenin doit une belle part à sa musique enrichissante et envoûtante. Rien à redire, Yann Tiersen s'impose comme un nouveau Ennio Morricone !

 


Copyright 2003 ZICLINE