Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Romane - Djangovision.

Iris Music / Harmonia Mundi - Jazz.

Romane

  1. Lentement mademoiselle
  2. Rythme futur / Django tiger
  3. Anouman
  4. Pêche à la mouche
  5. Place de Brouckère
  6. Porto Cabello
  7. Babik
  8. Mabel
  9. Stockholm

A une époque où le copier/coller est de mise, le guitariste Romane se détache de tous les autres héritiers de Django Reinhardt en livrant une lecture tout à fait inédite de l'œuvre du maître.

Le choix des titres d'abord. Pas les plus connus, mais ceux qui sont certainement les plus modernes, les plus ambitieux et par là les plus enclins à être retravaillés. Le choix des instruments ensuite, une formule orchestrale que Django n'avait jamais utilisée, guitare, orgue Hammond, basse et batterie, mais qui a déjà produit de somptueux enregistrements dans l'histoire du jazz.

Le choix des musiciens pour finir, qui mieux que Benoît Sourisse, André Charlier et Marc-Michel le Bévillon pouvait soutenir un tel projet ? Rythmique hors-pair qu'on a entendue aux côtés de Didier Lockwood à la fois discrète et terriblement efficace.

On est étonné et conquis dès l'ouverture lancinante de Lentement mademoiselle, on approuve en souriant le rythme reggae sur La pêche à la mouche et on jubile au rythme funky de Mabel. Quant à la guitare du leader, qu'elle soit acoustique ou discrètement électrifiée, elle offre à nos oreilles un doux swing, naturel et entraînant.

Si Django avait vécu plus longtemps, aurait-il fait évoluer sa musique vers celle que nous propose Romane ? Nul ne peut le dire. Mais le travail de Romane reste une ouverture possible et sa Djangovision est superbe. A écouter sans retenue.

 


Copyright 2003 ZICLINE