Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Dave Holland Big Band - Overtime.

Dare 2 Records / Universal - Jazz.

Dave Holland Big Band

  1. The Monterey suite
    Bring it on
    Free for all
    A time remembered
    Happy jammy
  2. Ario
  3. Mental images
  4. Last minute man

Depuis son arrivée sur le continent américain en 1968, ce contrebassiste britannique a participé à plus de trois cent séances de studio, jouant ainsi avec et pour les plus grands : Miles Davis bien sûr, Stan Getz, Pat Metheny, Roy Haynes, Herbie Hancock, Carla Bley, Betty Carter, Hank Jones, Antony Braxton, Sam Rivers, Joe Henderson …

Doté d'une sonorité merveilleuse jumelée à une dextérité époustouflante, Dave Holland a raflé en 2004 quelques distinctions dont un Grammy Award pour son album sorti en 2003 : What goes round ainsi que les cinq premières places au référendum des lecteurs de la revue Down Beat (best jazz artist, best jazz album, best acoustic group, best big band et best acoustic bass player). Sans oublier pour la deuxième année consécutive le titre d'artiste de l'année au palmarès des critiques du même magazine.

Cela n'a pas perturbé le musicien pour autant qui, sans se soucier de ses attributs de pacotille, poursuit une carrière phénoménale depuis près d'une quarantaine d'années. En témoigne ce nouvel enregistrement effectué en novembre 2002.

Habitué depuis une trentaine d'années à une collaboration exclusive avec la firme munichoise ECM pour laquelle autant de disques avaient vu le jour, le contrebassiste, compositeur et arrangeur a dorénavant pris la décision de se gérer lui-même en fondant, il y a peu de temps, sa propre maison de disques (Dare 2 Records).

Overtime est donc " son premier bébé " et présente pour la deuxième fois des pièces écrites pour son big band. Depuis trois ans cette formation réunit des musiciens new-yorkais inventifs et fins techniciens parmi lesquels, sans les nommer tous, on retrouve Robin Eubanks, Chris Potter, Antonio Hart, Steve Nelson, Billy Kilson … Ils sont treize au total, tous aussi convaincants et motivés les uns que les autres !

Cette nouvelle session poursuit logiquement la direction entreprise avec What goes round, dans un registre un rien plus rayonnant, du fait d'une équipe plus soudée et rodée. Les compositions du leader sont superbes (dont une suite créée pour l'édition 2001 du Festival de Monterey) et représentent une magnifique vitrine pour un nouveau label.

 


Copyright 2005 ZICLINE