Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Kwal - Réglement de contes.

Camélon / Tripsichord - Hip Hop.

Kwal

  1. Intro
  2. Le pervers noël
  3. Le prince et le pauvre
  4. Petit poucet
  5. Interlude
  6. Le manège infernal
  7. Le juge ment
  8. Guignol
  9. Interlude
  10. Trafiquants de larmes
  11. L'écorché vif
  12. ...
Qui est donc cet artiste inconnu au bataillon jusqu'à aujourd'hui ? Ne cherchez pas dans le milieu du rap français, il n'en faisait pas partie. Regardez donc plutôt du côté du métal hexagonal, et vous vous apercevrez que Kwal est en fait un ex-membre du groupe Carc[h]arias. Parti en 2001 de cette formation, il nous propose aujourd'hui son premier album " solo ", intitulé (astucieusement) " Réglement de Contes ".

Kwal, si vous voulez, c'est un peu un mélange de Cypress Hill, pour l'ambiance très sombre, et d'Assassin, pour les textes évocateurs et engagés. Justement, alors que les paroles du rap de nos jours sont davantage axées sur le sexe, la cité, les " wesh-wesh " et les " scar-la ", Kwal s'échappe de ces thèmes pour proposer un rap aux textes difficiles qui ont pour thème l'enfance, abusée et désabusée.

Réglement de Contes est un album-concept dont l'idée est de reprendre des contes enfantins et de les tourner en dérision pour les ramener à ce thème principal qu'est la face sombre que peut prendre l'enfance. Pour habiller le tout, Kwal utilise des influences diverses : on passe de l'électro à la musique classique indienne, de riffs métal à de l'indus.

Les " contes " revus et corrigés par " MC " Kwal les plus touchants, les plus durs sont certainement Le prince et le pauvre, Petit poucet, Le manège infernal, Guignol, La planète des songes ou encore Mille et une nuits. Souvent très choquants, ces contes, dans leur nouvelle version, appraissent pourtant si vrais, et c'est ça le drame.

Après avoir écouté l'album de Kwal, vous ne regarderez plus jamais du même oeil les contes qui ont bercés votre enfance.

 


Retour au Sommaire - Menu
Copyright 2002 ZICLINE Contactez-Nous