Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Brian McKnight - U Turn.

Motown / Universal - RnB Soul.

Brian McKnight

  1. All night long
  2. Back seat
  3. Shoulda, woulda, coulda
  4. Try our love again
  5. Where do we go from here
  6. Been so long
  7. Good enough
  8. Someday, someway, somehow
  9. For the rest of my life
  10. If it was cool
  11. U turn
  12. ...

D'autant Brian fait partie aux USA de la jet set RnB et collectionne depuis 20 ans les récompenses à chaque sortie de disques, au même titre qu'un Babyface, alors que dans notre bon pays il ne bénéficie pas d'un succès à la hauteur de son talent, si ce n'est auprès d'inconditionnels (comme nous) qui se délectent de son RnB fortement influencé par une soul délicate et savoureuse dans la lignée d'un Luther Vandross.

Si ce nouvel opus débute par une collaboration avec Nelly dans le but d'atteindre le jeune public par le biais d'un single, Brian retrouve rapidement le chemin d'une soul moderne où il convie quelques uns de ses amis à la voix pure : Kirk Franklin, Joe et Carl Thomas ainsi que Fabolous and Six John qui apportent une certaine originalité au titre U turn.

Ce chanteur, qui débuta dans les chœurs de l'église du coin avec son frère Claude (membre de Take 6), excelle depuis ses débuts dans un registre de crooner romantique qui en fait craquer plus d'une, plusieurs nouveaux morceaux comme Try our love again (superbe), Where do we go from here (que l'on pourrait prendre pour une reprise sensuelle d'After the love she's gone de EWF) ou la très sombre For the rest of my life (beaucoup de voix pratiquement pas d'instruments) sont là pour combler tous les vrais fans. Brian hausse légèrement le ton avec If it was cool, épaulé par quelques riffs d'une guitare saturée.

Et si pour une fois Brian étonnait tout le monde jusqu'à la filiale française de sa maison de disques en venant défendre sur le terrain son disque en donnant quelques concerts sur le vieux continent. Chose sûre nous serions dans les premiers rangs.

En savoir plus sur Brian McKnight.

 


Copyright 2003 ZICLINE