Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Jeanne Balibar - Paramour.

Dernière Bande / Wagram - Chanson.

Jeanne Balibar

  1. Le tour du monde
  2. Johnny guitar
  3. Pas dupe
  4. My blue eyes
  5. Hélas
  6. Lady your room
  7. Orphée
  8. Tu dors
  9. Waiting in the parlour
  10. Safe place
  11. Ne change rien
  12. ...

Cet album n'est pas une B.O.F mais un disque de cinéma tout de même. Celui de Jeanne, la reine incontestable, celle qui se cache derrière un paravent d'excentricité mélangée à une froideur jouée.

Ce projet artistique, en compagnie de Rodolphe Burger, brille d'une beauté non-évidente. Jeanne sait enjôler son auditeur et faire crisser ses ongles sur le tableau. Un album mouvant : Hélas, en duo avec Maggie Cheung, une reprise de Johnny Guitar, puis de Torture pour synthétiser cette calliope cinématographique.

Album d'une femme gracieuse, aussi bien dans ses personnages que dans ses choix artistiques. Avec sa voix grêleuse on pouvait attendre un phrasé lent et monotone mais c'est une voix de source, fluide, envoûteuse et haute perchée qui surprend à la première écoute. On la sent facile sur les titres qu'elle écrit et chante en anglais, fragile sur ses propres compositions françaises comme Rose ou encore Ne change rien.

Mais c'est bien les mots de Pierre Alferi alias Thomas Lago (parolier de Kat Onoma) sur Le tour du monde ou Pas Dupe, qui remportent la palme. Caudataire de la belle, Rodolphe Burger enrobe sa muse d'un drapé tout en finesse. S'il ne l'aime pas par amour c'est en tout cas un beau cadeau qu'il lui propose et qu'elle lui offre en retour.

Toutes ses chansons parlent d'amour, celui qui l'émeut ou la met en émoi. Une vraie découverte, Jeanne ajoute une corde à son immense arc et propulse sa flèche dans nos cœurs émus.

 


Copyright 2003 ZICLINE